Votre kit est expédié en 24h ouvrées chez l'installateur agréé de votre choix.

Pourquoi le flexfuel est-il une solution écologique ?

Family walking on hill next to car

La cause écologique est un élément central de notre époque

Nous savons aujourd’hui que l’activité humaine cause de la souffrance à notre planète.  Aucune de nos habitude n’est épargnée : notre utilisation de plastiques, d’avions, de climatisation, de chauffage. Même les dernières technologies et les cryptomonnaies sont pointées du doigt.

Notre mode de vie complet est donc un problème pour notre environnement.

Mais que veut-on dire par cela ?

Notre planète est composée, entre autre, d’un ensemble d’être vivants qui interagissent entre eux plus ou moins harmonieusement. Cet ensemble est appelé écosystème. Quand on parle de pollution, d’écologie, (grand écart entre les deux termes) on fait en réalité référence aux activités humaines qui altèrent ou dégradent cet écosystème.

Un des indicateurs utilisé pour mesurer la pollution est l’empreinte carbone.

C’est quoi, cette “empreinte carbone” ?

L’empreinte carbone est une mesure des émissions de gaz à effet de serre (GES) ayant pour origine l’activité humaine. Les gaz à effet de serre, à un certain niveau, permettent à la température terrestre de se stabiliser et à la vie de se développer. Ils sont nécessaires pour un bon équilibre de l’écosystème et sont tout à fait naturels.

Le problème est que, depuis le 19ème siècle, les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère augmentent artificiellement et en trop grande quantité à cause de l’activité humaine.

Car, oui, l’activité humaine également produit des gaz à effet de serre.

Cela créé le réchauffement climatique.

Chaque gaz à effet de serre à un impact différent sur le réchauffement climatique.

Le CO2, ou dioxyde de carbone, est le second gaz à effet de serre le plus important dans l’atmosphère, à hauteur de 26%. Il est émis notamment par toutes les activités industrielles qui utilisent des énergies fossiles, la déforestation et l’élevage.

L’augmentation du CO2 dans l’atmosphère entraîne une augmentation anormale des températures, qui perturbe tout notre écosystème.

Ainsi, plus l’empreinte carbone est grande, plus les dommages sur l’environnement sont importants.

Quelle est l’empreinte carbone du secteur du transport routier?

Le transport routier représente environ un cinquième des émissions de gaz à effet de serre de l’UE, et est le plus gros émetteur depuis plus de 20 ans. Il a donc une grande responsabilité dans le réchauffement climatique.

À échelle nationale, en 2019, un tiers des émissions de gaz à effet de serre en France était dû aux transports, devant l’agriculture. Naturellement, la majorité de ces émissions provient de la combustion des carburants.

Ainsi, quand on roule en voiture, chacun d’entre nous contribue directement et personnellement au réchauffement climatique.

Quelles solutions avons-nous ?

Face à ce constat, des solutions de transports alternatives sont à considérer sérieusement : transports en commun, vélo, covoiturage.

Pour tout ceux qui n’ont pas la possibilité de changer leurs mode de vie mais qui souhaitent agir, il existe un moyen très simple et abordable de réduire drastiquement ses propres émissions de gaz à effet de serre :

Convertir son véhicule essence en “flexfuel”. Cela signifie rendre son véhicule essence capable de rouler à la fois à l’essence sans plomb, au superéthanol E85 ou tout mélange de ces deux carburants dans n’importe quelle proportion.

Pourquoi cette solution permet de réduire vos émissions de GES ? Nous allons voir cela tout de suite.

C’est quoi, le superéthanol E85 ?

Le superéthanol E85 est un biocarburant destiné aux véhicules thermiques équipés d’un moteur essence.

En France, il est produit à partir des sucres contenus dans le maïs, le blé et la betterave sucrière.

On l’appelle également bioéthanol E85, parfois simplement E85. Il est composé jusqu’à 85% d’éthanol et 15% d’essence.

En Finlande, pays d’origine d’eFlexFuel, il est composé de compost et déchets organiques ménagers !

À noter qu’en France, le superéthanol E85 est bien moins coûteux à la pompe que l’essence, en moyenne deux fois moins cher.

Quelle est l’empreinte carbone du superéthanol E85 ?

Tout d’abord, le superéthanol E85 est produit à partir d’énergies renouvelables: Les plantations de blé, de maïs, de betterave.

De plus, la totalité du superéthanol E85 consommé en France est produit sur le territoire national. On évite donc le coût écologique massif du transport de pétrole étranger vers des raffineries locales.

Le “cycle du puits à la roue” est l’étude du cycle de vie global d’un produit en tenant compte de toutes les étapes d’extraction, de traitement, de déplacement des ressources, etc.

L’étude du cycle du puits à la roue du superéthanol E85 en comparaison à l’essence sans plomb 95, à prouvé son impact écologique : en effet, selon différentes études, rouler en E85 entraîne une diminution de 66% à 76% des émissions de gaz à effet de serre.

Récemment, une étude IFPEN à même comparé l’impact écologique de trois types de voitures compacts :

  • Les voitures thermiques roulant à l’énergie fossile
  • Les voitures hybrides rechargeable qui utilisent du superéthanol E85.
  • Les voitures 100% électriques

L’étude portait sur la totalité des émissions de GES, de la fabrication des batteries à leur recyclage, en passant par la production et l’utilisation des différentes énergies. 

Cette étude a démontré que les véhicule hybrides rechargeables utilisant du superéthanol E85 sont au moins aussi bénéfiques pour le climat que les véhicules 100% électriques. En d’autre termes, une voiture hybride rechargeable et au flexfuel est au moins aussi écologique qu’une voiture électrique pour viser la neutralité carbone !

Une solution à grande échelle

Si le superéthanol E85 est produit à partir de plantations, est-ce qu’il empiétera sur les cultures agricoles dédiées à nous nourrir ? 

Il est important ici de noter que seulement 1% des terres agricoles françaises suffisent à produire 100% du superéthanol E85 consommé en France.

L’adoption du flexfuel ne nécessite aucune modification ou construction d’infrastructure. Pour rouler en flexfuel, il suffit d’installer un dispositif de conversion peu contraignant, mais toutefois indispensable.

L’impact financier ou énergétique d’une transition massive du parc automobile essence existant est donc très faible !

Le flexfuel est donc une solution pouvant être appliquée à grande échelle.

Comment rouler au flexfuel ?

Pour cela, rien de plus simple ! 

Il vous faut dans un premier temps vérifier la compatibilité de votre véhicule avec un kit eFlexFuel.

Si votre véhicule est compatible, commandez votre kit : il sera livré en fonction de votre moteur.

L’installation d’un kit eFlexFuel est très simple ! Elle ne dure que quelques heures.

Dès l’installation réalisée, vous pouvez rouler au flexfuel et économiser 50% des coûts de carburants ! 

18 days ago

Faites le plein à partir de seulement 0,63€/l et obtenez une aide régionale Ile-de France de 500€ pour rouler au superéthanol E85 !

Pour acheter le boîtier eFlexBlue homologué veuillez contacter directement votre Installateur Agréé.

OK